Actualités

Les journées de formation 2019 du réseau en images

Les 4 et 5 février derniers, se sont tenues sur le site de Dozulé les...
Actualités

COPIL 2019

Pour les membres du COPIL (comité de pilotage du réseau), le prochain aura...
Actualités

Les journées de formation 2018 du réseau en images

Les 3 et 4 mai derniers, se sont tenus sur le site de Maisons-Alfort les...

Présentation de RESUMEQ

La surveillance des causes de mortalité permise depuis 1986 par l’activité d’autopsie de l’Anses - Laboratoire de Santé Animale - Site de Normandie contribue très concrètement à l'épidémiosurveillance des maladies équines à l’échelle de la région Normandie (Observatoire régional des causes de mortalité). Cette activité a permis la diffusion de connaissances précieuses sur des maladies équines majeures (rhodococcose) ou des syndromes (avortements) ainsi que la détection de la modification du pouvoir pathogène du virus de l’artérite virale (épizootie 2007). Dans le but de connaître les causes de mortalité équines pour l’ensemble du pays et de permettre des comparaisons entre régions, il apparaissait nécessaire d’étendre la méthodologie appliquée à la Normandie à d’autres régions françaises et de consolider l’ensemble des données à l’échelon national. A cette fin, la création du réseau national des causes de mortalité des équidés (Resumeq) impliquant d’autres établissements pratiquant des autopsies d’équidés (écoles nationales vétérinaires, laboratoires d’analyses vétérinaires) et des vétérinaires praticiens va permettre d’obtenir une surveillance des causes de mortalité des équidés sur l’ensemble du territoire français.

L’autopsie est reconnue comme l’une des activités à même de contribuer efficacement à la surveillance des maladies majeures (mortelles ou entrainant l’euthanasie) dans les populations animales et à la détection de l’émergence de nouvelles maladies. Pour la filière équine, la surveillance des causes de mortalité apparaît d’autant plus fondamentale que la surveillance des pathologies à l’abattoir ne couvre qu’une infime part de la population d’équidés, contrairement à d’autres espèces animales essentiellement destinées à la consommation. Pourtant, à ce jour, aucun pays n’a mis en place de dispositif de centralisation des données d’autopsie d’équidés. Resumeq permettra donc à la France d’être le premier pays à mettre en place un réseau national de surveillance qualitative de la mortalité des équidés et à valider son intérêt pour l’épidémiosurveillance en filière équine.

Parallèlement, la perspective à court terme du développement d’un observatoire quantitatif de la mortalité des équidés à partir des données d’équarrissage de la base EDI-SPAN et la mise en place d’interconnexions entre cet observatoire quantitatif et Resumeq permettront de potentialiser ces deux dispositifs de surveillance épidémiologique. Ainsi, la filière équine française pourra disposer d’un outil de surveillance particulièrement innovant, avec une surveillance globale de la mortalité, à la fois qualitative et quantitative.


PRESENTATION OF THE NETWORK

The surveillance of equine mortality allowed since 1986 by the ANSES necropsy activity - Animal Health Laboratory - Normandy Site contributes very concretely to the epidemiological surveillance of equine diseases throughout the Normandy region (Regional Observatory of equine diseases). This activity allowed the development of valuable knowledge on major equine diseases (rhodococcosis) or syndromes (abortions) as well as the detection of the modification of the pathogenicity of the viral arteritis virus (epizootic 2007). In order to improve the geographic coverage of the surveillance of equine diseases to the whole country and to allow comparisons between regions, it seemed necessary to expend the methodology applied to Normandy to other French regions and to consolidate all necropsy data at national level. The creation of the French surveillance network for causes of equine mortality (Resumeq) involving other players performing equine necropsies (French veterinary schools, veterinary laboratories) and veterinary clinics will allow a qualitative surveillance of equine mortality throughout France.

Necropsy is recognized as one of the activities that can effectively contribute to the surveillance of major diseases (fatal or euthanizing) in animal populations and the detection of emerging diseases as early as possible. For the horse industry, the surveillance of the causes of equine mortality appears fundamental since the monitoring of diseases at the slaughterhouse covers only a tiny part of the equine population, unlike other animal species mainly intended for the consumption. To date, no country has created any network for the centralization of equine necropsy data. Resumeq will tenable France to be the first country to set up a national network for qualitative surveillance of equine mortality and validate its interest in epidemiological surveillance in the equine sector.

At the same time, the short-term perspective of the development of a quantitative observatory of equine mortality from the rendering data of the EDI-SPAN database and the establishment of interconnections between this quantitative observatory and Resumeq will make it possible to potentiate two epidemiological equine surveillance network. Thus, the French horse industry will have a particularly innovative monitoring tool, with a global monitoring of mortality, both qualitative and quantitative.

Unité d'animation et de coordination du réseau

  • Contact
resumeq@anses.fr  /  +33231797958